Le psychotrauma


Qu’est-ce qu’un psychotraumatisme ?

Le psychotraumatisme est un terme utilisé pour décrire la réponse émotionnelle et psychologique à des événements traumatisants, qui peuvent inclure des expériences de violence, d'abus, de guerre, d'accidents graves, d'agressions sexuelles, de catastrophes naturelles ou d'autres événements traumatiques.

Les réactions psychologiques courantes aux traumatismes comprennent l'anxiété, la dépression, les flashbacks, les cauchemars, les troubles du sommeil, les troubles alimentaires, les phobies et les comportements d'évitement. Ces symptômes peuvent interférer avec la capacité d'une personne à fonctionner normalement dans la vie quotidienne.

Le traitement du psychotraumatisme peut inclure des approches telles que la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie de groupe, la thérapie par l'art ou la thérapie par la méditation. Il est important que les personnes souffrant de psychotraumatisme reçoivent un soutien et une aide professionnelle appropriés pour gérer les effets du traumatisme.

Qu’est-ce que le traumatisme vicariant ?

Le traumatisme vicariant (ou traumatisme par procuration) est un type de traumatisme qui survient chez une personne qui a été exposée de manière indirecte à des événements traumatiques vécus par d'autres personnes, comme les patients, les victimes de violences, les réfugiés, les témoins d'un événement traumatisant, les secouristes, les professionnels de santé mentale et les travailleurs sociaux.

Les personnes exposées de manière répétée à des histoires de traumatismes peuvent développer des symptômes similaires à ceux des personnes directement touchées, tels que l'anxiété, la dépression, l'épuisement émotionnel, le stress post-traumatique, l'isolement social, le trouble du sommeil, etc. Ce type de traumatisme peut affecter les professionnels qui travaillent auprès de personnes traumatisées, ainsi que les membres de la famille et les amis qui apportent un soutien émotionnel à ces personnes.

Il est important que les professionnels de la santé mentale et les personnes qui fournissent un soutien émotionnel aux victimes de traumatismes soient conscients du risque de traumatisme vicariant et prennent des mesures pour se protéger contre les effets négatifs du traumatisme. Cela peut inclure la recherche de soutien auprès de collègues, la pratique de l'auto-soin et la prise de congés réguliers pour se reposer et récupérer.

Le trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est un trouble mental qui peut se développer après avoir été exposé à un événement traumatique, comme un accident, une agression sexuelle, un acte de violence, un conflit armé, une catastrophe naturelle ou d'autres événements choquants. Les mécanismes du TSPT sont complexes et peuvent varier d'une personne à l'autre, mais voici quelques-uns des processus impliqués :

1. Activation excessive du système nerveux sympathique : Les personnes atteintes de TSPT ont souvent une réponse de "lutte ou fuite" excessive en réponse à des stimuli qui rappellent l'événement traumatique. Cela peut inclure des palpitations cardiaques, des sueurs, des tremblements, des nausées et d'autres symptômes physiques.

2. Hypervigilance : Les personnes atteintes de TSPT sont souvent très alertes et surveillent constamment leur environnement à la recherche de signes de danger. Cela peut entraîner une anxiété et une tension constantes.

3. Intrusion de souvenirs traumatiques : Les souvenirs de l'événement traumatique peuvent surgir de manière inattendue sous forme de flashbacks, de cauchemars ou de pensées intrusives, créant ainsi une détresse psychologique importante.

4. Évitement des stimuli liés au traumatisme : Les personnes atteintes de TSPT peuvent éviter les personnes, les lieux ou les situations qui leur rappellent l'événement traumatique, ce qui peut entraver leur vie quotidienne.

5. Altération de l'humeur et de la cognition : Les personnes atteintes de TSPT peuvent éprouver des sentiments de dépression, d'irritabilité, de colère, de culpabilité ou de honte, ainsi qu'une altération de la cognition, notamment des problèmes de mémoire et de concentration.

Le traitement du TSPT peut inclure une combinaison de thérapies comportementales et médicamenteuses, qui peuvent aider à réduire les symptômes et à améliorer la qualité de vie de la personne.

Comment agir après un événement potentiellement traumatique ?

Comment sortir du vécu traumatique?

Si vous avez vécu un traumatisme, il est important de prendre soin de vous et de chercher de l'aide si vous en avez besoin. Voici quelques étapes que vous pouvez prendre :

  • Prenez soin de votre corps : Faites de l'exercice régulièrement, mangez sainement, dormez suffisamment et évitez de consommer des substances qui peuvent aggraver les symptômes de stress post-traumatique.
  • Parlez à quelqu'un : Partagez votre expérience avec un ami, un membre de votre famille, un professionnel de la santé mentale ou un groupe de soutien. Cela peut vous aider à vous sentir compris et soutenu.
  • Cherchez une aide professionnelle : Si vous avez des symptômes graves ou persistants, consultez un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue ou un psychiatre. Ils peuvent vous aider à traiter les symptômes de stress post-traumatique.
  • Pratiquez des techniques de gestion du stress : Les techniques de relaxation, comme la méditation, la respiration profonde et le yoga, peuvent aider à réduire les niveaux de stress.
  • Évitez les déclencheurs : Évitez les personnes, les lieux ou les situations qui peuvent déclencher des souvenirs traumatiques.
  • Soyez patient avec vous-même : La guérison après un traumatisme peut prendre du temps. Soyez patient avec vous-même et ne vous attendez pas à guérir immédiatement.

Il est important de se rappeler qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire face à un traumatisme. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. L'essentiel est de trouver des stratégies qui vous aident à vous sentir mieux et à améliorer votre qualité de vie.

L’ICV dans le traitement du trauma

L’ICV est une méthode thérapeutique qui peut être utilisée pour traiter les symptômes du psychotrauma. Cette approche thérapeutique postule que les événements traumatisants ne sont pas relié à la chaîne de nos souvenirs, il est déconnecté de notre perspective du temps qui passe, il fait donc toujours parti du présent, même plusieurs décennies plus tard! Ce qui peut entraîner des problèmes de comportement et des difficultés émotionnelles.

Le thérapeute utilise des souvenirs passés pour aider le client à se reconnecter avec des souvenirs traumatiques, à les intégrer dans son continuum de vie et lui signaler que le passé est derrière lui. Le traitement implique une séance de 90 minutes voire plus, au cours desquelles le client revit des événements passés dans un environnement thérapeutique sûr et bienveillant.

L’ICV vise à aider les clients à comprendre comment leur expérience traumatique a affecté leur développement émotionnel et à leur permettre de reprendre leur développement là où il s'est arrêté. Elle peut également aider à renforcer les connexions entre les souvenirs traumatiques et les expériences positives pour aider le client à envisager son futur.

Bien que l’ICV soit une approche thérapeutique relativement nouvelle, elle a montré des résultats prometteurs dans le traitement du psychotrauma chez les adultes et les enfants. Comme pour toute thérapie, il est important de trouver un thérapeute qualifié et expérimenté pour guider le processus de traitement.

Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Le psychotrauma

11 Mai 2023

Qu’est-ce qu’un psychotraumatisme ?
Le psychotraumatisme est un terme utilisé pour décrire la réponse émotionnelle et psychologique à des événements traumatisants, qui peuvent inclure des exp...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.